Par définition, l’hyperthyroïdie est le résultat de la production abusive d’hormones par la glande thyroïdienne. Dès que les signes de l’hyperthyroïdie apparaissent, il est essentiel de voir un médecin et de procéder par la suite à un examen sanguin. Cet examen cherche à savoir le taux de TSH dans le sang. Après l’examen, si la pathologie est positive chez l’individu, le médecin prescrit un traitement dans l’immédiat. Le traitement de l’hyperthyroïdie doit être respecté à la lettre.

La prescription de médicaments antithyroïdiens

Des prescriptions médicamenteuses sont toujours réalisées par le médecin pour traiter l’hyperthyroïdie. Ces médicaments sont généralement du Carbimazole et du Propylthiouracile. Le rôle de ces médicaments est de limiter la production excessive d’hormone par la thyroïde. Ces remèdes contrôlent ainsi l’hyperthyroïdie. Il faut noter tout de même que ces médicaments ne guérissent pas l’hyperthyroïdie, mais régulent tout simplement la sécrétion excessive d’hormones pour revenir à sa sécrétion normale. Comme l’hyperthyroïdie provoque une palpitation cardiaque chez l’individu, les médecins pourront associer ces médicaments à des bêtabloquants. Ces derniers aident à diminuer la fréquence du rythme cardiaque.

Le traitement à l’iode radioactif

Ce type de traitement est prescrit lorsque l’hyperthyroïdie est liée à une maladie de Basedow. Cette maladie est provoquée par la formation des nodules toxiques. Le traitement à l’iode radioactif est très efficace et surtout définitif. La prise unique par voie orale de l’iode permet de guérir l’hyperthyroïdie étant donné que l’iode est capté par les cellules de la thyroïde. Ensuite, ces cellules qui fonctionnent anormalement seront détruites au bout de sept jours. Ce type de traitement ne peut se réaliser que dans un centre hospitalier. Le patient ne pourra pas quitter l’hôpital qu’après que l’effet des iodes soit totalement disparu. Il faut noter que le patient sera mis dans une chambre isolée tout au long du traitement. Il ne risque pas d’effets secondaires sauf dans de très rares cas. La femme enceinte ne peut pas suivre ce type de traitement.

La chirurgie

La pathologie de l’hyperthyroïdie peut-être guérit au moyen d’une chirurgie. C’est une option en parallèle avec le traitement à l’iode radioactif. Un individu atteint de l’hyperthyroïdie peut donc soit opter pour l’iode radioactif ou pour une intervention chirurgicale. Le but de la chirurgie est d’enlever un lobe de la thyroïde. Ceci est réalisé lorsque le médecin détecte un seul nodule toxique. Cette chirurgie est aussi recommandée en cas de maladie de Basedow. Si la maladie se présente par de nombreux nodules toxiques le médecin suggère de retirer toute la thyroïde. Il s’agira d’une thyroïdectomie totale.
Dans le cas où l’hyperthyroïdie n’est pas traitée rapidement, des complications de la maladie pourront survenir. Cette pathologie entraînera ainsi une arythmie cardiaque, une ostéoporose et une insuffisance cardiaque.