La thyroïde est une glande présente au niveau du cou plus précisément en avant de la trachée. Cette glande en forme de papillon secrète des hormones connues sous le nom de triodothyronine et de thyroxine. Cette thyroïde est dépendante d’une glande nommée hypophyse. Les hormones thyroïdiennes ont pour rôle de réguler le métabolisme des cellules de l’organisme, le contrôle de l’énergie musculaire, de l’humeur ainsi que de la température du corps. Ces hormones sont aussi utiles pour augmenter le rythme cardiaque et pour transformer les protides, les glucides et les lipides. L’hyperthyroïdie survient lorsque la glande thyroïdienne produit intensément d’hormones et dépassant ainsi le taux d’hormones indispensable à l’organisme. Les symptômes de l’hyperthyroïdie sont à savoir pour que le médecin puisse prescrire les médicaments adéquats.

Les symptômes généraux de l’hyperthyroïdie

symptômesGénéralement, un individu atteint de l’hyperthyroïdie fait face à une perte de poids même si l’appétit de celui-ci ne change pas. En outre, une prise de poids pourrait aussi être remarquée sur environ 10 % des cas. À part ces symptômes une chaleur insupportable est ressentie par l’individu c’est une thermophobie. Enfin, une soif excessive et une grosse fatigue sont également des symptômes généraux de l’hyperthyroïdie.

Les symptômes cardio-respiratoires de l’hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie s’affiche à partir d’une tachycardie, des palpitations et des extrasystoles articulaires. Le médecin pourra aussi remarquer chez le patient une forme d’essoufflement ou dyspnée, des pouls irréguliers et des tremblements fins des extrémités des mains. Lors de la complication de ces symptômes, l’individu peut avoir une insuffisance cardiaque ainsi que des douleurs thoraciques.

Les symptômes neurologiques de l’hyperthyroïdie

Les symptômes de l’hyperthyroïdie se montrent par une régression de la force musculaire, c’est une myopathie endocrinienne. Cette dernière est souvent accompagnée d’une atrophie musculaire. La dépression comme l’irritabilité détermine aussi l’hyperthyroïdie. Le coma et la psychose sont aussi des symptômes non négligeables.

Les symptômes digestifs et cutanés de l’hyperthyroïdie

Les signes démontrant l’hyperthyroïdie sont des diarrhées chroniques suivies de nausée et de vomissement. L’individu peut aussi ressentir des démangeaisons isolées, une peau luisante, chaude et humide.

Les symptômes endocrino-sexuels de l’hyperthyroïdie

Chez l’homme, une impuissance peut survenir en cas d’hyperthyroïdie. Chez la femme, les signes de l’hyperthyroïdie se caractérisent par une augmentation du volume des seins, une infertilité voire même une absence totale ou occasionnelle de menstruation.

Les autres symptômes de l’hyperthyroïdie

Outre les symptômes cités ci-haut, encore d’autres symptômes de l’hyperthyroïdie sont aussi à connaître. L’hyperthyroïdie apporte une décalcification osseuse, une élévation de l’hormone TSH, une chute de la thyroxine sérique, le saturnisme inattendu, la diminution de la concentration du cholestérol sanguin sans oublier l’anémie c’est-à-dire une régression de la concentration d’hémoglobine dans le sang.
Pour confirmer qu’une pathologie concerne l’hyperthyroïdie, l’idéal est de réaliser un examen sanguin tout en mesurant le taux de TSH dans le sang.